Dans le train pour Novi Sad, Serbie

Il est 7h et j’ai un train à prendre. Je quitte Budapest et le fish, qui a été ma maison pour un mois.  J’ai à peine dormi, on a tous veillé un peu tard et j’ai eu droit à des chansons d’amour toute la soirée!  Puis j’ai fait mon sac au milieu de la nuit et j’ai tenu compagnie à Marli qui avait le night shift cette nuit là.
J’étais heureuse puis triste, remplie d’amour et déjà nostalgique.
Matt, Isi et Marli se sont tous levés pour me faire un gros câlin à moitié endormis.

J’arrive à la gare, je trouve la machine pour imprimer mon ticket et les galères commencent : c’est quel train ? On est allés à Visegrad la veille, une petite ville à 1h de Budapest où se trouvent les ruines d’un château sur une colline (oui je sais je suis super douée pour la description) et on avait déjà un peu hésité… Sauf que là si je monte dans le mauvais train je vais me retrouver dans un autre pays (c’est le but!) mais pas forcément la Serbie.
À chaque arrêt, on contrôle les tickets. Puis avant et après la frontière Hongrie/Serbie les passeports. Ça fait bizarre de devoir montrer son passeport alors que je ne monte pas dans un avion.
Je ressemble à rien avec mes deux heures de sommeil et je crois que le policier (?) a du mal à me reconnaître sur la photo.

Des fois le train s’arrête pour rien et reste immobile 20 min (on se croirait limite en Inde!)

Les portes des toilettes sont bloquées. Apparemment après 14h30 tu te retiens, t’as pas le choix.

Mince mince mince mince mince, est-ce que je viens juste de rater mon stop ? Le gentil contrôleur m’a dit qu’on arrivait à Novi Sad vers 15h et il est moins 10. Peut être que malgré tous les arrêts qu’on a faits, le train est en avance. Ça ressemblait pas vraiment à « Novi Sad » ce qu’il y avait écrit sur la gare, même en changeant plein de lettres (et même en cyrillique). Petit coup de stress. Ah le gentil contrôleur revient contrôler et il me dit que Novi Sad est le prochain arrêt, dans 20 minutes. Ouff !

Je sens que ça va être marrant ces petits voyages en train à travers les Balkans !

Une réflexion sur “Dans le train pour Novi Sad, Serbie

Répondre à Agnès L. Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s