Dernier jour en Inde!

J’arrive à Delhi à 5h30 du matin. Le bus est en avance ! C’est dingue ça, c’est toujours quand on veut dormir que les transports sont en avance. Dans le bus, j’ai rencontré deux francophones qui prennent leur avion le soir même. Moi je repars seulement le lendemain. On décide de partager un taxi pour aller à Parahganj, le quartier de Delhi où se trouvent tous les hôtels pas chers. Après avoir trouvé un hôtel, on profite du calme et de la fraîcheur (la fraîcheur indienne hein, ça veut dire que t’es en tee-shirt et tu transpires pas encore) pour faire notre shopping de dernière minute. Pas l’énergie d’aller visiter Delhi. Je m’achète mes dernières mangues indiennes et passe la fin de l’après midi dans ma chambre, sous le ventilateur.


img_4772

Le lendemain. A 6h40 c’est l’heure de check out (souvent dans les grandes villes, l’heure du check-in est l’heure du check-out. Ce qui peut être très pratique comme très relou quand on est arrivé la veille à l’aube !)

Je rends les clefs de ma chambre au manager et il me dit d’un air sérieux, en me regardant à peine « Give me five hundred » je m’exécute (qu’est ce que ces indiens sont polis ! Au moment où je pense ça, je me demande pourquoi ça m’étonne encore après 5 mois en Inde?)


Je pose mes sacs dans le hall, et je sors mon bouquin. J’en ai pour 2h30 d’attente. 15 min plus tard, quelqu’un arrive et demande une chambre. Elle n’est pas prête (c’est la mienne) du coup il s’assoit avec moi et on commence à parler. Puis on ira prendre le petit dej ensemble. J’aurais pas pu en demander plus pour ma dernière matinée ! Partager un repas avec un étranger que je viens de rencontrer.
Je prends mon dernier tuktuk, que je fais passer de 100 à 70 roupies (dernière négociation, pas la foi de faire plus!), puis le métro qui arrive directement à l’aéroport. Il est propre, silencieux, spacieux, rapide et presque vide. Bref tout l’inverse de l’Inde !

A l’aéroport, je m’achète une bouteille d’eau, il me reste 80 roupies en poche (un petit peu plus d’un euro), à Delhi j’aurais pu m’acheter 8 samosas, 3 mangues ou le petit dej dans un boui-boui. À l’aéroport… 2 packets de chips! Donc je garde mes roupies pour quand je reviendrais en Inde ! Oui, ça a beau être le chaos, sale et bruyant, mais je reviendrais !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s