Can’t sleep / chouette alors

Je me réveille en sueur. J’ai soif. J’entends des chiens qui aboient au loin. Mais il manque quelque chose. Ah c’est le ventilateur, le bruit du ventilateur que je n’entends plus. Je me lève. J’appuie sur l’interrupteur. Tic/tac, plus de courant. Chouette alors. J’ouvre la porte de ma chambre en grand pour laisser passer l’air frais. Je dormirais bien avec la porte ouverte mais loin de moi l’envie de m’exhiber en petite tenue (qui l’eut cru?). Ma frontale à la main, je vais dans la salle de bain pour me passer de l’eau sur le visage. Power cut oblige, il n’y a plus d’eau. Chouette alors. Je bois lentement l’eau à température ambiante qu’il me reste (qui se transforme en eau chaude la journée) et je me glisse sous la moustiquaire, moustiquaire que j’ai raccommodée la veille après avoir fait l’objet du dîner de tous les moustiques du coin. Juste avant d’éteindre ma lampe torche, je réalise que mon pote le cafard s’est tapé l’Everest et qu’il peut me tomber dessus à tout moment. Chouette alors. Je lui met la lumière dans la face, il panique et court dans tous les sens. Je panique aussi sauf que j’ai nul part où aller moi, coincée sous ma serpillère/méduse géante (oui ça ressemble à ça une très vielle moustiquaire). Et puis merde, c’est mon lit quand même, il a toute la chambre et toutes mes affaires éparpillées par terre pour se faire un parcours du combattant mais il a pas trouvé mieux que d’escalader l’INTERIEUR de ma moustiquaire. Je lui donne un coup de paréo qui le fait tomber au sol. 1-0, match à suivre…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s