Je n’ai pas (encore) de poux ! Dayspring Home #1

À Dayspring (c’est le nom de l’orphelinat, qui n’est en fait pas vraiment un orphelinat car certains enfants ont encore un de leurs parents en vie) on est tous frères et sœurs! Tous les enfants nous appellent « sister », moi et les 3 autres volontaires avec qui je reste à l’orphelinat (la journée et la nuit) dont 2 sœurs françaises. Ha oui et le personnel aussi nous appelle « sister ». Enfin comme il n’y a ni cuisinière, ni gouvernante, le personnel se résume à Alagu, la « goat lady » qui s’occupe de sortir les chèvres de leur enclos et de les emmener brouter dans les champs alentours deux fois par jour et Anaturai, le « farmer » qui en plus d’arracher les mauvaises herbes, de remuer la terre, d’aller cueillir les tomates et de s’occuper des vaches, s’improvise de temps en temps commis de cuisine et dort parfois avec les garçons (quand il s’embrouille avec sa femme d’après ce que j’ai compris).

image.jpg

Donc pas de gouvernante… Ce qui fait qu’on a un peu l’impression d’être au pays imaginaire avec les enfants perdus. A quelques exceptions près : personne ne sait voler, tout le monde a des devoirs, des tâches ménagères et des poux. Parce qu’on n’est pas dans un film de Disney.

image.jpg

Quand je suis arrivée ça faisait un mois que la dernière gouvernante avait démissionné (le salaire est apparemment trop bas pour le travail demandé) et la cuisinière était la mère de deux sœurs (15 et 13 ans) qui vivent à l’orphelinat. Elle voulait les marier (pour leur assurer un futur/ oui je sais, ouch) et du coup les boss de l’association ont décidé de la faire venir travailler à l’orphelinat comme cuisinière. Mais quand il faut cuisiner pour 27 enfants en pleine croissance, c’est bien d’avoir des bases en cuisine… Et comme il n’y avait pas de gouvernante, elle devait un peu tenir les troupes aussi, ce qu’elle ne faisait pas vraiment… mais ça devait pas être facile non plus. Elle a démissionné un dimanche sans prévenir personne, elle est juste partie après le déjeuner. On a du demander à Mathi, sa fille aînée où elle était et si elle avait prévenu quelqu’un (et non elle avait prévenu personne, mais ce n’est pas quelque chose de requis ici apparemment).

On (nous 4, les volontaires, plus un couple de cinquantenaires français qui loge à Dayspring mais qui travaille au bureau pendant la semaine) a passé tout le dimanche après midi seuls avec les enfants. A 19h30 on s’est dit qu’on allait peut être devoir préparer le repas. On savait pas. Peut être que quelqu’un va venir. Peut être pas. Comment on fait pour cuire du riz dans cette grande marmite? Et faut qu’on fasse un feu. On a besoin de quelle quantité pour tout le monde ?

Bref c’était un peu la panique. Finalement une des grandes nous dit que le dîner va arriver à 20h. Sauf qu’il est déjà 20h15. A 20h30 on entend un camion dans l’allée et on voit 10 hommes à l’arrière, debout, près à sortir. Ça dérange personne. Ha d’accord c’est le dîner. En fait souvent le weekend, il y a des gens du village qui font des donations en nature. Et c’est eux qui apportent le repas et qui le servent sur des feuilles de bananiers (puis ils te regardent manger, eux debout, toi assis par terre).

image.jpg

On a eu quelques jours sans cuisinière et c’était Alagu et le farmer qui s’occupait du repas (du coup le petit déjeuner consistait en les restes de la veille, miam) mais depuis peu les sœurs de Charles (le mari de la directrice de l’association, qui est beaucoup plus souvent à Dayspring que sa femme) sont venues donner un coup main. Du coup on a une « cook » qui sait cuisiner (mais c’est toujours aussi spicy!) et une gouvernante! Mais bon le rôle de la gouvernante est pas très bien défini. Par exemple on a toujours pas compris à quelle heure les enfants étaient censés se coucher et si les petits se couchaient en même temps que les grands (ce qui ne devrait pas être le cas puisqu’ils se lèvent tous à 5h30!).

Ha et j’ai oublié le watchman, c’est le père d’Alagu, il vient tous les soirs et met son lit au milieu de l’allée pour surveiller les allées et venues (normalement il n’y a ni allée ni venue au milieu de la nuit hein mais faut bien quelqu’un pour en être sûr / mais du coup je viens de réaliser : pourquoi est ce qu’il prend son lit si il est censé surveiller ?)

Publicités

Une réflexion sur “Je n’ai pas (encore) de poux ! Dayspring Home #1

  1. Emmanuelle dit :

    Coucou mon petit Soleno,
    Je viens de lire l’intégralité de tes articles (au lieu de réviser, je perds pas mes bonnes habitudes!) et ton voyage a vraiment l’air d’une expérience formidable. J’ai hâte de lire la suite de tes aventures 🙂
    Profite bien
    Emmanuelle

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s